Ecoute active (Carl Rogers) : 
Le concept de l’écoute bienveillante (écoute active) à été développé à partir des travaux du psychologue américain Carl Rogers (1902 – 1987). Cette méthode consiste à mettre en mots les émotions et sentiments exprimés de manière tacite ou implicite par l’interlocuteur.
Pour Carl Rogers le thérapeute  doit être un exemple d’authenticité pour son patient, pour lui signifier qu’il est lui aussi un être humain et qu’il doit y avoir cohérence entre le Moi-Idéal et le Moi-Vécu du thérapeute.
La verbalisation ou l’empathie s’expriment par des messages verbaux et non-verbaux, qui consistent en la répétition ou reformulation d’éléments clés d’une problématique exprimée par une personne.
La troisième dimension consiste en l’accueil inconditionnel du patient. On accepte la personne telle qu’elle est dans l’ici et maintenant, avec une attitude humaine, chaleureuse et encourageante.